[Vendredi 24 Novembre 2017] Journée Annuelle des Psychologues « Malaise dans la transmission – Qu’est-ce que je fou(s) là »

  • Date et heures : Vendredi 24 Novembre
  • Lieu : Au restaurant La Fine Fourchette, Grenoble
  • Intervenant:Jacques BORGY
    Psychologue clinicien, exerçant en cabinet libéral (69)
    Secrétaire général du Syndicat National des Psychologues

    Florence BRENIER
    Psychologue clinicienne
    Clinique du Grésivaudan, La Tronche

    Mathilde DESCHAMPS
    Psychologue Clinicienne
    Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique Adolescents
    Centre Mutualiste de Formation Professionnelle – Service d’Accompagnement et d’Insertion Sociale et Professionnelle
    Varces

    Sarah GOMEZ
    Psychologue clinicienne, exerçant en cabinet libéral et en service de santé au travail
    Intervenante en analyse de la pratique et supervision institutionnelle, Formatrice dans le médico-social
    Doctorante au Centre de Recherche en Psychopathologie et
    Psychologie Clinique à l’Université Lumière Lyon 2

    Anne JAMBRESIC
    Psychologue clinicienne,
    Maison d’Accueil Spécialisée, Bassens
    Intervenante en analyse de la pratique
    Présidente du C.P.C.I.

    Chloé LABBE
    Psychologue clinicienne,
    Maison d’Enfants à Caractère Social le Chemin
    Site de Saint-Egrève

    Axelle MARS
    Psychologue clinicienne,
    Centre Médico Psychologique Enfants et Adolescents, Vizille
    Centre Accueil Thérapeutique à Temps Partiel, Jenny Aubry
    CH Alpes-Isère

  • Organisé par: C.P.C.I 38 et le Collège des Psychologues du Centre Hospitalier Alpes Isère
  • Participations: (comprenant l’encas d’accueil du matin, le repas de midi, et la location de la salle)
    – Inscription Individuelle : 35€
    – Prise en charge institutionnelle : 50€ (Hors CHAI)
    – Etudiant : 20 € (accompagné de son maître de stage)Malaise dans la transmission

Malaise dans la transmission – Que-ce que je fou(s) là ?

 Ainsi interrogeait Jean Oury, psychiatre et psychanalyste, l’un des pères fondateurs de la psychothérapie institutionnelle. Il nous incitait à questionner toujours et encore le sens de notre travail : Pourquoi ? Pour qui je suis là ? A quoi je sers ? S’il fut l’un des pères, il dut avoir des filles et des fils qui s’inscrivaient dans son sillage…

     Aujourd’hui, et à la suite de notre dernière journée annuelle, nous interrogeons le processus de transmission : à la fois savoir et mouvement psychique, fait d’identifications, d’idéalisations, et de rejets parfois. Le passé et l’actuel se mêlent alors dans une danse parfois dissonante et qui semble tourner toujours plus vite.

   Prééminence du monde virtuel, nouvelles configurations familiales, compression subjective du temps, les mutations sociales se sont accélérées ces dernières années. La « jeune génération » des psychologues, psychiatres, et psychanalystes, semble se défaire parfois de tout traits de familiarité avec ses aïeux. Y a-t-il un malaise dans la transmission ? Existe-t-il encore des passeurs et acceptons-nous d’être des héritiers ? La génération précédente fait-elle suffisamment place aux suivantes surtout lorsqu’elles ne collent pas au modèle ?

    Entre colère, inertie et découragement, pour ne pas dire désespoir, osons-nous encore penser notre groupe ? Nous interrogerons, lors de cette journée, la difficile question de la fédération et de la mobilisation des psychologues. Sera également discutée l’identité des psychologues qui a tendance à se fragiliser dans les institutions : les demandes de soin augmentent quand les postes de psychologues cliniciens se réduisent. Notre statut se dévalue et participe parfois du flou…

    Alors ? Qu’est-ce qu’on fout ?

* Journée Annuelle des Psychologues du 25 novembre 2016 dont le thème était « Travailler ensemble nous tue, nous séparer est mortel »

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *