fbpx

[JEUDI 18 MAI 2017] Journée : La souffrance de l’âgé

  • Lieu: Le Canopé (ex CRDP) : 11, avenue Général-Champon 38000 Grenoble (Tramway ligne A, arrêt Albert 1er de Belgique ou ligne C, arrêt Chavant)
  • Date: Jeudi 18 Mai
  • Principaux Intervenants: Gérard Dubos, gériatre. / Michel Cavey, gérontologue. / Dr Annette Thomé, psychanalyste. / Sophie Besson, gériatre./ Claude Fages. /  Elisabeth Dell’accio, gériatre
  • Organisé par: Isère Gérontologie

Journée Isère Gérontologie – La souffrance de l’âgé

 

Journée thématique Isère Gérontologique

La douleur (physique) est la conséquence de notre dimension corporelle, nul n’y échappe mais le vieillissement en accroît fortement l’incidence et la prévalence.
La douleur du vieux n’est pas identique à celle du jeune ni dans son expression ni dans ses conséquences. Moins extériorisée – surtout en cas de déficit cognitif associé – elle est plus facilement négligée d’autant que souffrir apparaît encore à certains comme une conséquence inéluctable de l’avance en âge.
Mais la vieillesse est surtout le terrain de la douleur “chronique”, douleur redoutable par sa persistance, l’inefficacité – ou l’insuffisance – de ses traitements, la perte d’autonomie et la désespérance qu’elle entraîne : “au début on a mal, puis on souffre d’avoir mal puis on a mal de souffrir”. Ainsi la douleur devient souffrance et cette souffrance devient une maladie qui va évoluer pour son propre compte où chacun “fera sa douleur” à sa façon.
On souffre rarement seul , le plus souvent dans une famille qu’on épuise, aidé de soignants qui s’interrogent sur l’efficacité de leurs pratiques, au sein d’une société plus ou moins attentive à soulager. Même si les dernières décennies ont vu des progrès considérables, notamment dans les douleurs de fin de vie, beaucoup reste à faire.
Comprendre (mais aussi enseigner) les mécanismes de la souffrance aide à la combattre. Ses causes sont multiples et donc ses traitements doivent l’être aussi.
Tous ces thèmes seront abordés de façon pluridisciplinaire au cours de cette journée . Vieillir sans souffrir est un des défis gériatriques pour demain.

Programme:

8 h 30 – Accueil des participants

9 h 00 – Introduction : les douleurs sont toujours les mêmes mais chacun souffre à sa façon Gérard Dubos, gériatre

9 h 20 – Comprendre sa douleur Michel Cavey, gérontologue

10 h 40 – De la douleur chronique vers une souffrance plus tempérée Dr Annette Thomé, psychanalyste

11 h 40 – Bonne pratique des traitements antalgiques au grand âge Sophie Besson, gériatre

12 h 30 – 14 h 00 : Pause

14 h 00 – Vivre la souffrance de l’âgé au quotidien, témoignages d’intervenants de terrain sur leur expérience de la souffrance – Modérateur : Claude Fages

15 h 00 – Prise en charge pluridisciplinaire de la souffrance de l’âgé : table ronde animée par Elisabeth Dell’accio, gériatre

  • Evaluation de la souffrance chez le patient non communiquant : claire trochet, infirmière – Elisée-Chatin (CHU Grenoble-Alpes) • Apport du psychologue : Nouredine Bouati – Elisée-Chatin (CHU Grenoble-Alpes)
  • Apport du physiothérapeute : Philippe Becquet, kinésithérapeute libéral
  • Place des thérapies complémentaires – exemple de l’apport de l’hypnose : Dr Jean Pierre Alibeu (Centre de la douleur – CHU Grenoble-Alpes)
  • Apport de la médecine thermale : Dr Sylvie Grosclaude, rhumatologue spécialisée dans la douleur chronique

16 h 45 – Conclusion de la journée – Michel Cavey

 

Plus d’information sur le site Isère Gérontologie

 

Si cette ressource vous a été utile, sentez vous libre de la partager :)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *